Un petit dernier avant Noël? Il y a peut-être même une idée cadeau de dernière minute…

Je discutais récemment en privé avec une personne proche qui m’expliquait qu’elle avait de la difficulté à se motiver. C’est vrai que c’est un défi de se motiver, et de rester motivé.  Mon truc principal, je l’ai  déjà donné, c’est de rendre ça l’fun. Ce qui m’a aussi soutenu, et qui continue de le faire, est de mesurer mon activité physique, de faire du monitoring sur ma santé.

  • Primo, ça me permet de me donner des objectifs quantifiables, donc c’est mesurable! Ça permet de voir et de qualifier le progrès qui s’est effectué.
  • « Deuxio », c’est de comprendre et mesurer les effets des actions que je pose sur mon corps, et de faire la gestion de ma santé.  Le mot « gestion » sort beaucoup de ma bouche, parce que je pense que tout le secret réside là-dedans; mais on ne peut pas gérer sans données.

Les outils de mesure

Je ne cacherai rien en disant que si l’on veut faire un suivi de sa santé, ça prend des données qu’on peut placer dans le temps. Et pour obtenir des informations, ça prend des outils.

Diabète

Bien entendu, pour mesurer le taux de sucre, le glucomètre est l’outil par excellence. Bien qu’il n’ait pas la même exactitude qu’une analyse complète faite via un centre de prélèvement, il permet une gestion au quotidien.

Selon la couverture d’assurance, il est souvent gratuit avec la prescription des bandelettes individuelles. Personnellement, j’ai pris un modèle très simple, sans flafla, de marque Bayer. J’ai été, et continue d’être bien servi, et il offre le journal qui me permet de garder mes données;  c’est la seule fonctionnalité qui m’intéressait sur celui-ci! 🙂

Pression

Pour la prise de la pression artérielle, vous pouvez acheter un tensiomètre. Il existe plusieurs modèles abordables et certains ont même la fonction Bluetooth pour les plus connectés. On peut aussi passer en pharmacie régulièrement. Bien entendu, gardez le papier de la lecture, ou prenez en note les résultats pour les consigner dans votre journal, ou tout autre outil de suivi.

Pèse-personne et balance alimentaire

Autant pour prendre son poids personnel, que pour quantifier la quantité de nourriture que l’on ingère, la balance devient vite un indispensable. Bien entendu, je ne pèse plus tout ce que je mange, puisque j’ai maintenant une bonne idée des quantités que ça me prend. Mais au début de l’aventure, et maintenant quand je suis dans le doute, je n’hésitais pas à peser.

C’est fou comment un appareil aussi simple peut générer autant d’émotions! lol. 😉 Tsé quand tu découvres qu’en une journée ton poids peut varier de 2 kilos… mais que tu ne le sais pas…la panique peut pogner! lol. La rétention d’eau, la température, ou la fatigue sont des éléments qui peuvent faire varier le poids. Bref,  il faut aussi apprendre à faire la part des choses avec ces deux outils. Ce ne sont que des guides!

En plus…j’vous ai déjà dit qu’il faut rendre ça l’fun!

Je le mentionne lorsque je me présente, je suis geek et fier de l’être. Comment est-ce que ça peut m’aider à me tenir en forme? Il y a un gadget qui m’a vraiment, mais vraiment, aidé, et je ne m’attendais pas du tout à ce que ça prenne autant de place dans mon plan de mise en forme : c’est ma montre coach électronique Surge de Fit Bit.

Je ne voudrais pas que la suite soit perçue comme une tentative pour vendre la FitBit. J’admets que je n’en ai pas essayé d’autre, mais elle fait exactement, exactement ce que je veux, comme je le veux. Si vous avez essayé d’autres modèles, et que vous voulez m’en jaser, je vous offre de publier avec grand plaisir ce que vous m’enverrez!

C’est quoi ce truc là?

En gros, c’est un moniteur, ou capteur, qui ressemble à une montre, et qui se porte au poignet. Un peu comme un couteau suisse,  il contient à la fois :

  • Podomètre
  • Capteur cardiaque
  • Altimètre
  • GPS
  • Système d’alarmes vibration

En premier lieu, ça a la fonction d’accumuler des données sur

  • Qualité du sommeil
  • Temps passé à l’activité physique
  • La performance sportive
  • Les différents trajets utilisés
  • Rythme cardiaque au repos et en activité
  • Poids et calories

Pour chaque jour j’ai des informations sur :

  • Le nombre de pas faits. Mon objectif est de 10 000 pas par jour, et c’est très rare que je ne l’atteints pas. 🙂
  • Le nombre d’escaliers qui est à 10 étages par jour
  • Le nombre de minutes d’activité physique. Mon objectif est de 45 minutes par jour. Celui là, j’avoue que je pourrais l’augmenter un peu…
  • Le nombre d’heures de sommeil de qualité (non agité)
  • Le rythme cardiaque au repos et pour chaque activité accomplie
  • et plus…

L’expérience Web et mobile….

Bon, c’est bien beau d’accumuler toute cette information comment la consulter? Sur le web : un tableau de bord, et une série de fonctionnalités y sont associées. Je vous laisse voir les différentes images suivantes.

Le tableau de bord donne, bien entendu, les résultats quotidiens sur le nombre de pas, escaliers, calories et activités physiques, mais aussi ceux de la semaine. On y voit aussi la fréquence cardiaque au repos, les derniers sports et principales statistiques, le poids, le nombre d’heures de sommeil, les badges reçus, et les calories dépensées.

Tableau de bord complet en date du 17 décembre 2015.

Tableau de bord complet en date du 17 décembre 2015.

Pour chaque période de jogging que je fais, j’ai accès à cette page qui me donne beaucoup d’informations sur ma course. Les données peuvent aussi être exportées vers d’autres applications spécialisées.

Détails d'un 5 km dans le quartier.

Détails d’un 5 km dans le quartier.

Pas juste des chiffres

Je dois avouer que l’expérience est hautement bonifiée avec tout le système de motivation. Il y a la définition d’objectifs quotidiens en termes de marche, d’activité physique, d’escaliers montés, et plus. L’atteinte des objectifs génère des courriels de félicitations, et à certaines étapes, je reçois un badge.

Il y a effectivement un système de badges et de récompenses très original, atteignable et réaliste.  Ainsi, j’ai reçu le badge de la Muraille de Chine quand, au total, j’avais fait assez de pas pour couvrir la distance de la prestigieuse muraille. Il y a aussides badges pour l’atteinte des objectifs de poids, et plus encore.

On peut aussi se relier à un réseau social, et se donner des objectifs ou des défis de groupe. Il y a ausssi des moyens pour s’encourager entre-nous, et s’envoyer des messages. Ce n’est pas la spécialité de l’application, mais c’est bien fait, et ca fonctionne bien.

C’est en ce sens que, pour moi, c’est vraiment un coach électronique, et non pas seulement une montre GPS!

Historique de ma perte de poids depuis janvier 2015

Historique de ma perte de poids depuis janvier 2015

Avec toute cette information fournie par le coach électronique , il est plus facile de mettre en place une stratégie.  Lorsqu’on pose une action, on est en mesure d’en voir concrètement les effets, et ce, à tous les jours. Pas mal plus simple que d’y aller avec des suppositions!

C’est très facile. On détermine des objectifs au départ, on porte la montre, et c’est tout. On n’a pas besoin de s’en occuper. Il ne reste qu’à appuyer « Départ » et « Arrivée » pour le sport/GPS, et c’est tout. Le fait d’être près de l’ordinateur le synchronise, et au besoin, je peux le faire manuellement avec l’ordinateur ou via le mobile, c’est à ma discrétion. Bref, on fait ce que l’on doit faire, et on consomme l’information!

Le coach électronique est supposé donner les notifications d’appels cellulaires, et bluetooth, mais ce n’est pas disponible pour mon appareil cellulaire (faut dire que je n’ai pas l’appareil le plus commun ;-)). Et ça fait mon affaire ainsi. Pour les communications, j’ai mon cellulaire, et pour ma santé j’ai ma montre.

Tout pour amuser le geek en moi! Je me fais rire parce que, pour vrai, ça m’a vraiment aidé. Je réalise à quel point la « ludification », et la compréhension de son corps, sont les principales clés pour arriver à rester en forme dans notre société. Je suis fier d’être geek, car c’est payant parfois!

Mon prochain achat sera l’accessoire Aria. C’est un pèse-personne, aussi de la compagnie Fitbit, qui se connecte, et compile des données sur le poids et l’indice de masse corporelle en fonction de qui est sur la balance; faut bien rendre cette tâche le plus cool possible! 🙂 Et comme nous sommes deux à avoir une Fitbit, c’est une pierre deux coups!

 

Publié par Philippe Ouellette

Je suis Geek et fier de l'être. J'ai 15 ans d'expérience dans les technologies de l'information. Travaillant sur plusieurs plateformes, je suis expert utilisateur des solutions Microsoft dont SharePoint et Office365. Souvent premier à essayer de nouveau produits ou concepts, je fais partie des novateurs et j'aime à cultiver la créativité et l'innovation au quotidien. Je suis aussi un grand disciple d'un mode de vie santé. Je pratique activement le canicross, la course à pied, le vélo, le badminton et la randonnée pédestre.

Un commentaire

  1. […] mon dernier billet de blogue, je vous disais que j’essaierais la balance Aria de FitBit. Eh bien, je peux vous dire que […]

    J'aime

    Réponse

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s